Ali Bongo Ondimba livre un message de vérité

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Ils sont venus très nombreux, les délégués des 9 provinces du Gabon pour venir confirmer ici à Libreville, leur adhésion au renouvellement et à la renaissance du PDG qui va désormais et conformément aux objectifs visés par le Distingué-Camarade-Président Ali Bongo Ondimba, s’arrimer à une nouvelle organisation conforme aux enjeux du moment.

 

A l’occasion, Ali Bongo Ondimba dans sa communication à l’adresse des militants en liesse ce 08/12/17 au stade d’Angondje, a dressé le portrait-robot d’un PDG qu’il veut désormais régénéré et revitalisé au sortir du congrès. C’est ainsi que tout au long de  son intervention, il s’est voulu rassurant quant à sa foi en la viabilité et la vitalité du PDG, en dépit toutefois de quelques écueils et autres soubresauts  rencontrés au parcours. Mais cette situation du reste surmontable, a fait dire au premier responsable du PDG que le Parti reste debout et son avenir grandement prometteur. Il ne reste donc aux uns et aux autres que de prendre leurs responsabilités dans leur engagement militant et cela, sans la moindre réserve.

Puisque restaurer l’image du Parti implique forcement que l’on change de mentalité, Ali Bongo se découvre plutôt exigeant, le commun des militants donnant l’impression de se complaire dans une forme d’autosatisfaction inexplicable, en dépit des carences justifiant ces abondantes critiques de la part de l’adversité.  A charge donc pour le militant de s’assumer pleinement et ainsi contribuer à ce que PDG se départisse de ce mauvais climat empreint d’hypocrisie et autres agendas cachés tant décriés. C’est-à-dire que le nouveau Pédégiste ne devrait plus avoir honte d’assumer pleinement son militantisme et être lui-même et disant la vérité, rien que la vérité.

Pour ce qui est de son engagement à garantir la participation de tous les militants dans le projet de construction du pays, Ali Bongo Ondimba propose une réorganisation permettant au Parti « d’affronter la modernité en innovant ». C’est-à-dire que PDG devrait se muer en un parti agitateur d’idées, afin qu’il participe pleinement à la création des richesses.

Autrement dit, Ali Bongo Ondimba entend faire de notre grand parti de masses une organisation à la pointe de l’innovation. Et pour ce faire, il focalise ses attentions sur l’impérieuse nécessité de consulter la base militante du parti et ainsi mieux traduire en actes concrets les aspirations du peuple.

Et c’est d’ailleurs dans cette optique que le Distingué Camarade-Président a esquissé quelques pistes de solutions aux préoccupations des citoyens en indiquant qu’ils devraient désormais constituer l’essentiel dans son combat, lesquelles préoccupations se résument, a-t-il indiqué, en l’éducation, l’emploi, le logement, le pouvoir d’achat, l’énergie, les transports et la santé.

Plutôt ferme dans son engagement politique, Ali Bongo Ondimba s’est projeté dans un futur proche en évoquant la tenue, dans quelques mois, des élections législatives : « je veux qu’à cette occasion, chacun de nos candidats se distingue par la vigueur de ses idées, la pertinence de ses propositions individuellement, mais aussi collectivement. Nous devons redonner le primat aux idées ». Ceci pour dire que : « les idées sont le prélude à l’action et au concret », a-t-il proposé dans la perspective de meubler les besoins actuels de l’Etat et la société gabonaise.

Pour clore son propos, Ali Bongo Ondimba annoncera : « Les Gabonais attendent nos propositions pour remédier, sans tabou, aux maux qui minent notre société. Et au nombre de ces maux, il a nommé la mal gouvernance dans l’action publique, la corruption, le clientélisme, la faiblesse du sentiment d’intérêt général et l’inégalité des chances.

 

Anatole Ella Engourou

Le Président Fondateur le Grand Camarade El Hadj Omar BONGO ONDIMBA