Clôture du 11è congrès avancé: Laissez vos dissensions de côté

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les travaux de ces assises d’Angondjè ont été l’occasion pour les congressistes, répartis en commissions, de jeter un regard très critique et sans complaisances, mais tout de même constructif et porteur d’espoir et d’espérance sur le fonctionnement et la vie de leur formation politique.

 En somme, comme l’ont souligné certains camarades, c’est l’avenir du pays qui était l’enjeu principal de ces retrouvailles. Pendant trois jours donc, les délégués, venus en masse au bien à Libreville que dans l’arrière du pays, ont recherché, non pas à réveiller les clivages, mais plutôt la vérité afin de trouver des solutions idoines pour une meilleure consolidation, une meilleure édification, un meilleur rayonnement du Parti.

            La rencontre d’Angondjè a également permis aux congressistes de se rendre compte que les militants de base exigeaient simplement qu’on les respecte et qu’on ait de la considération pour eux. L’opposition est l’adversaire en face. Il faut donc, au sein du Parti, arrêter de se mettre les uns contre les autres. Il est désormais temps de ne plus être divisés, ni défiants les uns envers les autres. Mais plutôt penser PDG en laissant les dissensions de côté. Le PDG n’a plus besoin de ça. Notons à toutes fins utiles que ce congrès ordinaire venait effectivement à point nommé et a été l’occasion pour chaque militant d’apporter sa contribution afin de garantir au Distingué camarade président une majorité confortable à l’Assemblée nationale lui permettant de présider sereinement aux destinées de notre pays. Les camarades ont bien compris que la renaissance du grand parti des masses et d’élites, régénération et sa revitalisation dépendent strictement de la qualité des hommes et des femmes qui le constituent, des statuts et règlement intérieur dont ils se dotent, ainsi que de la qualité de la gouvernance qu’ils imposent.

 

 

                                                                                                                         Jocelyn.Nguéma Obame.

Le Président Fondateur le Grand Camarade El Hadj Omar BONGO ONDIMBA